Abduction

Mouvement qui va écarter un membre ou un segment de membre de la ligne médiale du corps.

On dit que les muscles sont abducteurs quand ils permettent aux membres supérieurs ou inférieurs d'éloigner leurs extrémités (mains ou pieds) de l'axe médian du corps. 

Exemple : le muscle deltoïde (deltoideus) en se contractant écarte le bras du tronc. C'est donc un muscle abducteur.

 

 

Absolue

Une absolue est un concentré obtenu à partir de résinoïde ou de concrète. Elle ne contient pas de principe actif ayant des vertus thérapeutiques et son utilisation sert de base à l’industrie de la parfumerie et de la cosmétique.

Acromion

L'acromion est une partie de l'omoplate (scapula), de forme triangulaire et aplatie. Prolongeant vers l'extérieur l'épine de la scapula, l'acromion est très facilement palpable sous la peau ce qui en fait un repère osseux de l'épaule.  

L'articulation acromio-claviculaire met en contact l'acromion avec la clavicule.

Le bord latéral de l'acromion permet l'insertion à la partie moyenne du muscle Deltoïde (deltoideus). En arrière de son bord médial s'insère le muscle Trapèze.

Image Essential Anatomy 5

 

 

 

Adduction

Mouvement opposé à l'abduction.

L'adduction est liée à l'activité de certains muscles qui rapprochent du plan médian du corps un membre ou un segment de membre qui en avaient été écarté.

 

 

Alicament

Les "alicaments" sont les aliments qui, au-delà de leur potentiel nutritif, possèdent (ou posséderaient) des propriétés et des vertus curatives ou préventives. 

Le terme "alicament" regrouperait ainsi les aliments d'origine animale et les végétaux, fruits et légumes issus de l'agriculture biologique et auxquels sont reconnues des propriétés thérapeutiques intrinsèques. 

Pour certains, ce terme peut également soit désigner un élément issu du monde végétal ou animal, génétiquement modifié dans le but de le rendre actif thérapeutiquement, soit un aliment dans sa forme basique et additionné d'une substance médicinale.

 

 

Anévrisme

Un anévrisme est une anomalie anatomique d’un vaisseau sanguin. Il se présente sous la forme d’une dilatation plus ou moins importante de la paroi vasculaire. Cette anomalie structurelle découle d’une faiblesse de la structure des tissus qui composent la paroi du vaisseau. 

Le risque majeur d’un anévrisme est qu’il code sous la pression du sang qui circule à l’intérieur. On parle alors de « rupture d’anévrisme », qui est une situation d’urgence absolue pour la personne qui en est victime. En effet, le trou ainsi créé dans le vaisseau provoque une hémorragie interne. 

Le plus souvent, des anévrismes existent dans le corps sans provoquer de problème particulier. Il est donc difficile de les diagnostiquer.

Parfois, la dilatation vient appuyer sur les tissus qui l’entourent et provoque des gênes comme par exemple des troubles neurologiques. La recherche des causes de ces problèmes amène les médecins à découvrir l’anévrisme en cause et à le soigner, essentiellement par chirurgie.

 

 

Angiome

Il s'agit d'une malformation, le plus souvent sous la forme d'une dilatation des structures du système vasculaire qui peut affecter les artères, les capillaires, les veines et les vaisseaux lymphatiques. L'angiome cutané est le plus souvent congénital et bénin. Elle peut apparaître dans l'enfance et même à l'âge adulte. De la même manière, elle peut parfois régresser ou même disparaître.

Leur forme est le plus souvent irrégulière et de taille très variable. Leur couleur varie dans différentes nuances de rouge. 

La structure fragile des angiomes en fait une contre-indication locale aux techniques de massage "Bien-être".

 

Antéversion du bassin

L'antéversion correspond à un mouvement des os iliaques et du sacrum. Au cours de ce mouvement, la colonne vertébrale lombaire accentue sa lordose et, visuellement la cambrure lombaire augmente.

Pendant ce mouvement, le pubis se déplace surtout vers le bas, le plateau de la première vertèbre sacrée se verticalise.

Cette position est souvent associée à une attitude asthénique, c'est-à-dire celle d'une personne épuisée ou sans énergie.

 

Aromathérapie

Le sens étymologique du mot vient de l’association de deux mots grecs : « aroma », qui veut dire « odeur », et « therapia », qui désigne les « soins » ou le « traitement ».

Cette médecine naturelle utilise les huiles essentielles, les essences ou les hydrolats obtenus à partir de plantes aromatiques. 

Bactéries

Les bactéries sont d’une incroyable diversité et les chercheurs en découvrent de nouvelles très régulièrement. On les retrouve dans tous les milieux. Elles sont d’une incroyable adaptabilité et on en trouve même dans les endroits les plus extrêmes. Par exemple, dans des sources d’eaux brûlantes, hyper-salées et pleines de souffre des fonds marins. 

Une bactérie est un micro-organisme composé d’une seule cellule sans noyau. Les bactéries appartiennent au groupe des procaryotes. Elles possèdent un code génétique constitué d’ADN avec un seul chromosome.

Nous vivons avec des milliards de bactéries en nous et en particulier dans notre tube digestif. Ces bactéries aident notre corps à fonctionner.

Par contre, certaines bactéries peuvent provoquer des maladies chez l’homme. On dit qu’elles sont pathogènes.

Ces infections bactériennes peuvent être graves, voire mortelles. Il est parfois difficile de distinguer une infection bactérienne d’une maladie virale. Contrairement aux affections virales, les infections bactériennes peuvent être traitées avec des antibiotiques.

Le problème est que leur formidable adaptabilité et leur matériel génétique leur permettent aussi de faire des mutations et de devenir résistantes à certains antibiotiques. On dit qu’elles deviennent antibiorésistantes, ce qui pose de très gros problèmes pour soigner les affections qu’elles déclenchent.

Les bactéries sont beaucoup utilisées par la science et l'industrie. 

Dans les Spa et les instituts l'hygiène parfaite des installations et en particulier des zones humides est indispensable pour éviter la prolifération de bactéries pouvant être pathogènes.

 

Boue

Depuis fort longtemps, les populations de tous les pays ont utilisé les boues pour soulager et soigner les douleurs.

Ces boues d'origine thermale sont appliquées directement sur le corps ou bien par l'intermédiaire de cataplasmes.

Les effets recherchés sont pour l'essentiel antalgiques et anti-inflammatoires, en particulier au niveau des articulations. Après des applications répétées, on constate souvent une décontraction musculaire et une stimulation de la micro-circulation locale.

Colite

Avec cette terminaison en « -ite » ,on comprend facilement que la " colite " correspond à un état d’inflammation du côlon.

Le plus souvent, il s’agit d’une inflammation dite fonctionnelle. Elle peut être plus ou moins chronique.

Elle se traduit par un ballonnement désagréable, voire douloureux, et des gaz intestinaux.

Elle peut s'accompagner d’épisodes de diarrhées et de constipation en alternance.

Les cas les plus sévères sont souvent le fait de pathologies vraies du côlon, comme la maladie de Crohn ou recto-colite hémorragique, par exemple.

 

Concrète

Une concrète est un produit semi-solide ou solide obtenu par l’extraction des molécules chimiques odorantes d'une plante grâce à des solvants volatils qui seront ensuite totalement éliminés par filtration.

Crampes

Une crampe musculaire est une contraction brutale, involontaire, incontrôlable, intense et prolongée d’un muscle ou d’un groupe de muscles. Souvent douloureuse, une crampe  cède normalement en quelques minutes mais la douleur peut persister plus longtemps. 
Une crampe peut survenir à l’effort, sur un temps de récupération, au repos et même dans le sommeil. Elles touchent préférentiellement les membres inférieurs.
Le déclenchement d’une crampe combine plusieurs facteurs : vasculaires, métaboliques, posturaux, etc. L’hydratation joue aussi un rôle important. On les rencontre aussi dans certains maladies comme la maladie de Parkinson ou la Sclérose en plaque, par exemple.

Si une carence existe en vitamine B1, B5 ou encore B6, ainsi qu’en magnésium, calcium et potassium, elle peut être compensée par des compléments alimentaires ou par une alimentation adaptée. Sur avis médical.

Le massage est un des moyens de faire céder une crampe, mais aussi de les prévenir en partie, en libérant les toxines des tissus et en améliorant la perfusion par le sang des muscles. Les conseils concernant l’hydratation au repos, avant et après un exercice physique sont également très importants. 

Cuticule

La cuticule est une petite couche de peau qui recouvre la matrice de l’ongle.

Elle a un but protecteur. La repousser permet d’agrandir l’ongle, et également de lui permettre de pousser plus rapidement. Il est préférable de repousser la cuticule plutôt que de la couper, et ce pour favoriser son rôle de maintien de l’ongle et de protection contre les agressions extérieures, y compris microbiennes.

 

Contracture

La contracture est un état de contraction, plus ou moins intense, d'un muscle sans stimulation volontaire. La contraction est donc auto-entretenue.

Une contracture peut découler d'une activité sportive intense, répétée ou de longue durée.

Les contractures peuvent être aussi liées à des positions maintenues lonngtemps. C'est notamment le cas, des personnes ayant une activité professionnelle sédentaire de bureau (devant un ordinateur, par exemple). Le stress est un facteur aggravant, tout comme une mauvaise hydratation.

Cette tension musculaire est le plus souvent douloureuse. Les professionnels du Bien-être et du massage rencontrent beaucoup de personnes qui présentent des contractures douloureuses, en particulier au niveau de la nuque et du dos. Les techniques de massage les plus adaptées pour éliminer les contractures sont les pressions glissées profondes, les pompages et les vibrations. Les techniques réflexes peuvent aussi et dans certains cas donner de bons résultats.

Les contractures régressent avec le massage mais aussi avec la chaleur, la réhydratation, une bonne oxygénation et le repos.

Parfois des médicaments appelés myorelaxants sont nécessaires.

 

DARTRES

Il s'agit d'une affection cutanée qui fait partie des eczématides de type pityriasis. 

Les dartres sont des lésions de la peau qui peuvent apparaître sur n’importe quelle partie du corps mais qui sont essentiellement présentes sur le visage (joues, menton ou pourtour des lèvres). Elles forment de petites plaques souvent rosées voire rouges qui desquament. Elles peuvent parfois avoir un aspect farineux.

Les causes peuvent être causées par un microbe ou à un champignon, sans que l’on puisse dire qu’il s’agit d’une mycose.

Les dartres apparaissent plus facilement sur les personnes stressées. Elles ont tendance à blanchir sous l’effet du soleil. 

Dans la majeure partie des cas, les dartres régressent en quelques jours, voire quelques semaines.

L’amélioration de la situation sera accélérée par l’utilisation de produits hydratants hypoallergéniques.  

 

Deltoïde / Deltoideus

Le muscle Deltoïde (Deltoideus) forme le relief de l'épaule.

Il est formé de trois parties qui se rejoignent sur l'humérus.  L'insertion du muscle sur le bras est juste sous la peau et peut-être parfois assez sensible. Le massage de cette insertion sur l'humérus est très utile pour détendre le muscle et mais doit être fait avec beaucoup de douceur.

Sur l'insertion les techniques de massage punctiforme circulaire ou de "ponçage"sont très efficaces. Sur le corps musculaire les techniques de pressions glissées profondes et de technqiues de pétrissage permettent un bon relâchement musculaire.

Quand il se contracte le muscle deltoïde provoque globalement une abduction du membre supérieur. 

En savoir plus

Le muscle Deltoideus est fait de trois parties ou faisceaux musculaires :

  • Un faisceau antérieur qui s'attache sur la clavicule dans sa partie médiale
  • Un faisceau moyen qui s'attache sur l'acromion de l'omoplate
  • Un faisceau postérieur qui s'attache sur l'épine de l'omoplate

Le faisceau antérieur participe aussi à la flexion et à la rotation interne du bras. Le faisceau postérieur participe à la rotation externe et à l'extension du bras.

Image Essential Anatomy 5

 

Effleurage

Technique de massage.

Le plus souvent, on parle de l'effleurage comme la technique de prise de contact lors d’un massage. En effet, si cette technique douce et enveloppante est de la plus grande importance lors du premier contact avec le client, elle ne sert pas qu'à cela.

Ce temps de soin est également un moyen d'évaluer la température cutanée à la recherche de zones " chaudes " et potentiellement inflammatoires. Elle permet aussi de détecter d'éventuelles zones dites « huileuses » pouvant faire penser à une souffrance tissulaire sous-jacente.

Pour rappel, les professionnels utilisent le dos de la main pour mieux évaluer une température.

L'Effleurage sera donc effectué avec les dos des mains en premier puis avec les paumes des deux mains utilisées ensemble ou de façon séparée et alternative. Les avant-bras peuvent intervenir dans un second temps.

Le mouvement doit être de grande amplitude, sans direction particulière et à vitesse lente. La pression doit être faible, constante et ne pas entraîner la peau sur les tissus sous-cutanés.

Bien sûr on évitera un contact trop léger pouvant être déplaisant. Les mouvements sont répétés pour couvrir l’ensemble de la surface qui va être massée. Cette technique doit éveiller la sensibilité et préparer aux autres techniques.

L'Effleurage permet également de lier les différentes manœuvres utilisées lors du massage.

 

Endométriose

Affection gynécologique évolutive, fréquente et très douloureuse.

Maladie complexe, aux origines mal connues, souvent diagnostiquée tardivement (10 à 15% des femmes en âge d’avoir des enfants).

Elle se traduit par la migration et l’implantation, en dehors de l’utérus, de parties de la muqueuse de l’utérus (dans l'Intestin, dans les ovaires ou encore, par exemple, dans la vessie).

Celles-ci, sous l'influence des variations hormonales au cours du cycles, continuent de gonfler et provoquent des douleurs intenses.

 

Episclérite

L'épisclère est ce que l'on appelle, le "Blanc de l'œil". C'est une membrane située sous la conjonctive, très riche en vaisseaux sanguins.

L'épisclérite est une affection peu douloureuse, mais désagréable que l'on constate surtout chez les jeunes femmes. Elle se manifeste par une vasodilatation des vaisseaux superficiels, provoquant une rougeur partielle ou totale de la partie blanche de l'oeil et une production accrue de larmes.

Les personnes atteintes sont sensibles à la lumière et aux changements brusques de luminosité.

Les professionnels du Spa et de la Beauté sont exposés à ce problème. Une des raisons en est la modification de l'exposition à la lumière entre cabine et zones de circulation, mais aussi la chaleur ambiante qui peut déssécher l'œil.

Il n'y a pas de traitement spécifique de l'épisclérite et la prévention est la meilleure solution avec des gouttes de liquide physiologique qui viennent humidifier l'œil. Si le problème persiste il faut consulter un ophtalmologiste.

 

 

 

 

 

 

Essence

L’essence est une substance naturelle recueillie par pression mécanique à froid des écorces d’agrumes.