Red blood cells 3188223 1920

Rappel : qu'est-ce que l'anémie ?

Dossier 

Une grosse fatigue qui dure depuis plusieurs semaines sans que le repos ne vous permette de récupérer ? Pâleur, étourdissement, voire essoufflement ? Votre médecin évoque une possible anémie. Petits rappels.

Une analyse de votre sang confirmera ou non son diagnostic. Mais qu’est-ce qu’une anémie ?

Quand on parle d’anémie, les trois choses principales qui nous viennent à l’esprit sont : « globules rouges », « Hémoglobine » et « fer ».

Globules rouges

Les globules rouges (ou hématies) sont des cellules en forme de disques écrasés en leur centre. Cette forme, qui est due au fait qu’elles n’ont pas de noyau, leur donne la possibilité de se déformer pour se glisser dans capillaires sanguins bien plus fins qu’un cheveu. 

Chez l’adulte, les globules rouges sont fabriqués à partir de cellules souches dans la moelle osseuse des os plats (comme l’omoplate ou les côtes) ou encore dans les extrémités des os longs (les épiphyses) comme celle des fémurs, par exemple. Et le rythme de fabrication est très élevé : entre deux et trois millions par seconde ! Il faut dire que Les globules rouges n’ont une durée de vie que de 120 jours. Nous perdons chaque jour, environ 1% de nos globules rouges qui sont filtrés et éliminés (rate).

Le travail de globules rouges est le transport de l’oxygène et du gaz carbonique dans l’organisme. Au niveau des poumons les globules rouges se chargent en oxygène qui a été inspiré et libèrent le gaz carbonique qui va être expiré. Ainsi ces toutes petites cellules sanguines ont un rôle absolument essentiel au bon fonctionnement de tout l’organisme. 

L’hémoglobine

L’hémoglobine est un pigment rouge qui contient du fer. C’est pour cela que l’on dit que c’est une « métalloprotéine ». Mais rien à voir avec un genre musical assez bruyant !

Grâce à l’hémoglobine, le globule rouge va pouvoir fixer de l’oxygène quand il passe par les poumons, le transporter et le distribuer à toutes les cellules de l’organisme.

Remarque 

Le CO2 ou dioxyde de carbone est un déchet du fonctionnement cellulaire et doit être éliminé par le corps. Les hématies qui ont livré leurs molécules d’oxygène auprès des cellules vont être sollicités pour cette tâche. Pour cela, elles vont utiliser une enzyme qui est présente à la surface de leur membrane. Ainsi en revenant vers les poumons pour se recharger en oxygène, le globule rouge en profite pour éliminer le CO2. C'est l'effet deux en un !

Et le fer dans tout cela ?

L’essentiel du fer dans l’organisme se trouve dans l’hémoglobine à l’intérieur de globules rouges. Mais il y en a aussi dans les muscles et un peu dans le foie, en réserve. Ces quelques grammes de fer (4 grammes chez l’homme et un peu moins chez la femme) nous sont totalement indispensables pour vivre car, on l’a vu, cet oligo-élément qui entre dans la composition de l’hémoglobine permet en effet aux cellules de « respirer » en facilitant les échanges gazeux oxygène/gaz carbonique.

Mais le fer est aussi indispensable à de nombreuses synthèse de molécules essentielles comme l’ADN ou la dopamine, par exemple. Il est donc essentiel d’avoir des apports alimentaires régulier en fer, car nous ne pouvons pas le fabriquer dans notre corps.

Où touver du fer ?

Les aliments les plus riches en fer et que notre organisme absorbe le mieux sont d’origine animale : la viande rouge et les fruits de mer, en particulier. Les légumes secs, les céréales complètes, les œufs et les produits laitiers apportent aussi du fer mais qui est moins facilement assimilable par l’organisme. Par contre, la présence de vitamine C que l’on trouve dans les faits et les légumes frais facilite l’assimilation du Fer. Comme quoi manger des produits frais et diversifiés équilibre nos besoins pour être en bonne santé.

Et l’anémie dans tout cela…

Une anémie est généralement caractérisée par un taux anormalement bas en globules rouges en pleine forme. Elle peut donc être due par exemple à des quantités de globules trop faibles, trop de globules trop petits ou trop gros, avec des formes anormales…

Ceci peut être la conséquence d’une alimentation trop pauvre en fer ou carencés en vitamines (vitamine B12 +++).

Mais ce faible nombre de globules peut aussi du à une fabrication insuffisante ou, à l’autre bout de la chaîne, être provoqué par une destruction trop massive et trop rapide.

Voici pour ce petit tour d’horizon de nos globules rouges.

Une peau pâle n'est pas forcément signe d'anémie

Une chose est certaine, contrairement à ce que la croyance populaire véhicule, la pâleur d’une peau n’est pas un signe très probant d’une situation d’anémie. Vous le savez certaines personnes ont une peau très claire et sont en parfaite santé. Et les personnes qui ont une peau colorée autrement qu’en « blanc » peuvent aussi être atteintes d’anémie.

Attention touot de même !

Une anémie mal gérée et qui devient plus ou moins chronique peut entraîner ou aggraver des troubles cardiaques, comme une insuffisance cardiaque. Les femmes en âge de procréer perdre chaque mois des quantités de sang qui peut être importantes. Cela peut entraîner ou renforcer une anémie. Et on le sait désormais, les femmes sont une population tout autant à risque pour l’insuffisance cardiaque.

Encore une fois pensez à équilibrer votre alimentation et donnez les bons conseils autour de vous.