Frond 1869757 1920

Purifier l'air de votre lieu de travail

On appelle ce phénomène, la phyto-épuration. Il s’agit de la capacité de certaines plantes à débarrasser l’air ambiant de composés chimiques qui s’y trouvent en suspension. Pourquoi s'en priver ?

Participez au Wiki Spa Green Challenge.

Ce phénomène de phyto-épuration a été mis en évidence à la fin des années 80, par un chercheur américain travaillant à la NASA, le docteur Billy Wolverton. Microbiologiste et chimiste, ce spécialiste de l’environnement recherchait à l’époque une solution pour dépolluer l’air des futures stations orbitales. Ces travaux ont été repris et confirmés depuis, par bien d’autres chercheurs dans le monde. Il s’agit de la capacité de certaines plantes à débarrasser l’air ambiant de composés chimiques qui s’y trouvent en suspension.

Ces travaux ont mis en évidence une capacité étonnante de certains végétaux  pour absorber des polluants de l’air. On sait désormais que plus d’une cinquantaine de plantes testées permettent par leur seule présence dans une pièce d’assainir l’air qui s’y trouve. Et pas des plantes rares.  La plupart d’entre elles sont utilisées de façon classique pour la décoration intérieure de nos appartements et de nos maisons.

La qualité de l’air des pièces dans lesquelles nous vivons ou bien travaillons peut donc être améliorée par des plantes très faciles à se procurer.

Conditions de travail

Dans les Spas, l’air est souvent confiné à cause de plusieurs impératifs techniques et de confort. Prenons les deux principaux : le bruit et la température. Nous devons donner une ambiance calme et feutrée pour permettre le repos et la relaxation. Fermer les fenêtres est donc le plus souvent indispensable en fonction de l’environnement dans lequel on se trouve.

Ensuite nous avons besoin d’une température agréable et constante. Selon le pays où l’on travaille, il est nécessaire de réchauffer ou de tempérer l’air ce qui bien évidemment demande un espace clos. Les systèmes de ventilation à double flux sont rarement installés dans les Spas.

Cette fermeture des fenêtres répond à ces deux contraintes. Chauffer l’air extérieur n’est ni écologique ni d’économique.

Et pourtant nous savons que les matériaux de construction et de décoration émettent des produits chimiques toxiques sur le long terme pour la santé. Travailler dans une cabine fermée plusieurs heures par jour peut donc s’avérer problématique pour la santé. Les colles, les peintures, les revêtements, etc. tous sont en cause. Sans oublier les produits ménagers utilisés plusieurs fois par jour.

Tous ces éléments diffusent dans l’air de pièces de travail (mais aussi chez vous…) des « composés chimiques volatiles ». Nous les respirons, ils passent par nos alvéoles pulmonaires dans le sang et ils s’accumulent dans notre corps.

Réagissons !

Grâce aux travaux des chercheurs nous avons que nous possédons un moyen simple et efficace de lutter contre cette pollution intérieure : Les plantes ! Pourquoi s’en priver ?

Cette pollution intérieure provoque des maux de tête, des allergies évoluant parfois à minima au point que l’on ne s’en rend compte de façon évidente, une fatigue chronique et autres symptômes peu agréables.

Prendre les bonnes décisions par soi-même

Les architectes et décorateurs des Spas passent parfois à côté de cet aspect pourtant très important pour la qualité de travail des personnels. Mais il est assez facile de réagir par soi-même. Rien ne nous empêche de mettre des plantes dans un Spa. Bien au contraire.

Si leur présence est bonne pour l’air ambiant elle l’est aussi pour améliorer la l’impression visuelle de calme et de sérénité que dégage le Spa. Une plante dans une pièce s’impose comme un pôle de détente par sa seule présence. Un point fixe et pourtant changeant en permanence si on les observe assez longtemps. On est parfaitement dans le thème de la relaxation.

Autre avantage les plantes auxquelles on apporte des soins normaux (arrosage régulier et renouvellement de la terre dans laquelle elles sont plantées) permettent de réguler l’hygrométrie de la pièce et dégage de l’oxygène. 

Pour que les plantes dans votre Spa s’épanouissent et vous apportent leurs bienfaits, nous vous conseillons de les changer souvent de place. Les plantes dans des cabines peu lumineuses ont besoin de « vacances » à l’accueil pour voir la lumière. Et si les conditions le permettent un petit tour à l’extérieur leur fera le plus grand bien. N’hésitez donc pas à intégrer les soins aux plantes dans vos protocoles d’ouverture et de fermeture du Spa.

Bon pour tout le monde

Tout ceci est excellent pour votre santé. Même s’il reste moins longtemps que vous dans une cabine, c’est également bon pour vos clients, leur santé et la qualité de l’accueil que vous leur offrez. Et bien entendu ces plantes fixent le gaz carbonique et donc, en plantant des végétaux vous faites un geste pour la planète tout entière.

Pas mal non ?

Image Pixabay

Action Pollution Plantes Air