Premiers résultats de l'enquête sur la santé des professionnel(le)s du bien-être

Enquête

La santé des professionnel(le)s de la Beauté et du Bien-être, qui s'en préoccupe ?

Notre étude a trouvé un vrai écho auprès de vous, preuve que le problème existe bien. Premiers résultats.

Capture d e cran 2019 10 25 a 16 09 16

Une confiance a priori

Très majoritairement les personnes interrogées qui ont répondu à ce sondage disent faire confiance aux produits qu’elles utilisent pour les soins cosmétiques et de massage. Qu'elles les aient choisis ou bien qu'ils leur aient été imposés.

 

 

On pourrait penser que cette confiance est liée à la qualité reconnue dans ces produits et au fait que les professionnel(le)s ne voient pas dans leur usage d'effets potentiellement négatifs sur leur santé. 

Mais ce n'est pas le cas.

Un vrai doute pour leur santé

En effet, 75%, soit 3 professionnel(le)s sur 4 estiment "probable voire certain" que l'accumulation quotidienne des produits de soins et de massage absorbés par leur peau risque d'avoir un effet négatif sur leur santé.

Cette proportion de professionnel(le)s qui ont un doute sérieux sur les produits qu'ils utilisent est énorme.

Elle contraste avec la confiance donnée "a priori" et ceci pour au moins trois raisons :

  • Les jeunes entrant sur le marché du travail découvrent ce métier qui les passionne et ne se posent pas (encore) de questions sur leur santé 
  • Le marché du travail est tendu et il est préférable de ne pas trop faire de vagues en critiquant les produits, même si les questions sont bien là
  • Il y a une illusion de la non-dangerosité des produits portée par le thème du "luxe" 

La question de l'interaction entre les produits est bien comprise

On le sait, dans d'autres domaines comme les médicaments par exemple, l'interaction entre des molécules sans risque peut être dangereuse pour la santé.

Si on pousse un peu notre recherche, on voit bien que cela est bien compris par une majorité de professionnel(le)s sur Spa et du Bien-être. 

C2

Ce sont même 45,83% des professionnel(le)s qui se disent certain(e)s que l'interaction entre les différents produits de soins utilisés  professionnellement peut être nocive à leur santé.

Certains de vos témoignages sont vraiment saisissants. 

Beaucoup d'entre vous rapportent des allergies, des démangeaisons, des problèmes de peau et de santé plus ou moins sèvéres et durables, suite à l'utilisation cumulée de différents produits de soins cosmétiques et/ou de massage.

L'illusion des marques de "Luxe"

Dans notre étude nous avons trouvé une personne qui exprime sa confiance dans les produits qu'elle utilise parce que ce sont des produits de "luxe". Cette personne écrit : "Dans la mesure où je travaille avec des produits de luxe je ne pense pas courir un risque. Toutefois votre enquête est nécessaire pour sensibiliser les esthéticiennes à s'intéresser à la composition des produits qu'elles utilisent."

Les produits "de luxe" seraient-ils sans danger ? Réalité ou effet marketing ?

Nous ne jetons la pierre à personne ici, mais plusieurs enquêtes très sérieuses (60 millions de consommateurs) et les rapports de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes montrent que de nombreux produits, y compris des produits de "grandes marques" contiennent des produits nocifs pour la santé. Pour beaucoup d'entre eux, ils contiennent des molécules issues, en particulier, de la pétrochimie. Le problème que nous évoquions dans notre article sur la dangerosité des produits destinés à la beauté des ongles peut être décliné également sur d'autres produits cosmétiques et/ou de massage.

Utiliser des produits dits "de luxe" ne doit pas faire baisser votre vigilance

Il est essentiel de maintenir votre vigilance quant aux ingrédients réellement présents dans les huiles, crêmes et autres baumes que vous utilisez. D'autant que les compositions des produits imprimées sur les emballages sont parfois assez peu parlantes. Nous vous conseillons vraiment de demander et d'insister pour avoir la composition complète des produits que vous utilisez. Faites des recherches, renseignez-vous et parlez entre vous. Et n'oubliez pas : si un produit ne présente pas de risque en lui-même, c'est parfois l'interaction avec celui que vous allez utiliser pour le soin suivant qui peut poser problème.

Les mains et nez comme portes d'entrée

La peau de vos mains est certes très douce, mais vous le savez, elle est surtout très fine. Comme votre nez, vos mains sont une porte d'entrée ultra simple pour les molécules qui pénétrent ainsi dans votre sang et vont s'accumuler dans vos tissus. On ne peut que vous conseiller d'être prudent(e)s, de vous lavez les mains abondamment et de bien aérer vos cabines. Les problèmes liés à l'accumulation et à l'interaction de molécules absorbées par votre corps sont comme les bombes à retardement... Elles ne sont pas dangereuses tant que la minuterie tourne. Après, il est un peu trop tard.

Une question de dosage et de dialogue

Une personne nous écrit : "Le contact répété à de même produits augmente les risques de réaction allergiques, le plus dérangeant c'est la difficulté à faire accepter les problèmes de santé du aux produits utilisés à l'employeur qui fait souvent la sourde oreille". *

On ne peut que souscrire à cela. Pour rappel les Huiles essentielles, bio ou non, sont des molécules chimiquement actives. Elles sont souvent bien dosées dans un produit afin d'être efficace pour le client qui reçoit le soin. Mais qu'en est-il de ce dosage dans votre propre corps après plusieurs massages avec le même produit ?

Un(e) autre professionnel(le) écrit : " Cela fais deux ans que je suis rentré dans le vif du monde professionnel des soins esthétique et j’ai eu l’apparition de démangeaisons uniquement sur les paumes des mains et les doigts qui se sont transformés en eczéma de contact de plus en plus aggravé. J’ai fais 4 spas différents avec des produits différents en deux ans et l’état final est toujours pareil. Les employeurs refuse de me prolonger les contrats car je n’arrive pas à me soigner définitivement. Les médecins m’alerte que j’ai un terrain d’allergie, et me fournissent des ordonnances de cortisone. Merci pour ce questionnaire, cette problématique n’est malheureusement peux prise en compte par les fabricants de cosmétiques" *

La relation et le dialogue au sein des entreprises ne sont peut-être pas suffisants pour que ces problématiques de santé des professionnel(le)s soient prises en compte. Et ce type de message n'est pas isolé dans les textes que vous nous avez envoyés. Nous allons y revenir prochainement.

Textes reproduits fidèlement.

Le sujet est super important

Nous allons vous faire parvenir progressivement les résultats de cette enquête. Si vous souhaitez réagir, vous pouvez utiliser le formulaire de contact sur le site Wiki-Spa.

Nous allons aussi chercher à prolonger l'étude en allant plus loin sur la connaissance de votre vécu professionnel et votre santé. Sans doute avec un nouveau sondage pour affiner les résultats. Le but à terme est de vous aider, de faire réagir les fabricants et de sensibiliser les employeurs de ce secteur. 

Nous ne pouvons pas mener ce travail sans vous et sans votre soutien.

Merci par avance.

A bientôt pour la suite.

santé conseil prévention