Skull 778073 1920

Comment conserver des os solides ?

Article

Les professionnel(le)s du bien-être, au même titre que celles et ceux de la santé, sont soumis à des contraintes physiques importantes. Là encore, la prévention est toujours la meilleure solution.

Le fait de piétiner toute la journée n’est pas très bon pour les articulations mais aussi pour le squelette et, là encore, la prévention est la clé pour limiter des soucis qui s’accumulent avec le temps.

Cette prévention passe par plusieurs actions qui doivent se combiner pour augmenter les chances de succès. Votre posture durant les phases de soins, votre position derrière un comptoir d’accueil ou encore lors d’une vente, les phases de repos et d’étirement que vous accordez à votre corps, votre respiration, etc.

Un autre point est essentiel et ne doit surtout pas être négligé : l’alimentation.

Bien entendu, votre alimentation doit être sans carence et équilibrée pour ne manquer de rien et ne pas prendre trop de poids. Mais, pour avoir un squelette fort et résistant, l’alimentation doit aussi contenir des minéraux, des oligoéléments et des vitamines. En particulier trois éléments sont essentiels : le calcium, le silicium et la vitamine D.

Quand on pense équilibre et forme, on pense souvent au volume de graisse présent dans un corps. Mais cet équilibre et le bon état de forme dépendent aussi de la solidité du squelette parce que c’est aussi un tissu vivant qui a besoin de nutriments spécifiques pour se régénérer tout au long de la vie.

En effet, si la réduction de la masse osseuse va plus vite que sa reconstruction (on parle d’ostéoporose), les os se fragilisent et même se déforment. Les personnes qui travaillent beaucoup de façon statique et penchées en avant (vous voyez de qui je parle…) risquent même de voir leur colonne vertébrale s’arrondir ce qui entraînera des douleurs articulaires et des contractures persistantes.

Le calcium

Le calcium est l’un des principaux constituants de l’os, et comme le corps ne le fabrique pas, il faut que l’alimentation se charge de lui apporter sa dose quotidienne. 

Petite remarque

La controverse existe toujours sur l’efficacité de l’apport de calcium par les produits laitiers. 

On a rarement vu un bœuf manger des yaourts et boire un verre de lait et pourtant la densité de ses os est spectaculaire ! Un agriculteur m’a dit un jour avoir observé que ses vaches qui venaient de mettre bas, mangeaient l’herbe qui était le plus vert foncé possible. 

Peut-être parce que sa teneur en calcium est supérieure et que cela profitait à la croissance de son petit. Car il faut se rappeler que le lait de vache est d’abord et avant tout fait pour nourrir son petit… Pas le petit « d’homme » pour lequel ce lait peut (ou pourrait) se révéler potentiellement inflammatoire. 

Donc, si on préfère éviter les produits laitiers, l’apport en calcium quotidien peut être trouvé dans les poissons comme les sardines ou le hareng, les fruits secs et les légumes verts (vert foncé) comme le chou, le brocoli, le poireau ou les épinards.

La vitamine D 

C’est le pendant indispensable du calcium. Car ce n’est tout d’apporter du calcium, encore faut-il que celui-ci soit assimilé et fixé par les os. Et cela, c’est le travail de la vitamine D que l’on trouve en bonne quantité dans les poissons gras, mais surtout en s’exposant (raisonnablement) aux rayons du soleil puisque la peau synthétise naturellement cette vitamine sous l’effet du rayonnement solaire.

Le silicium

On le trouve dans les céréales complètes, des fruits comme les dattes et certaines eaux dites « minérales ». Son rôle est essentiel dans la fixation du calcium et la minéralisation du squelette en général, au même titre que le magnésium, par exemple.

Attention ! Des ennemis cachés de votre squelette rôdent…

Certaines habitudes alimentaires ne sont pas très bonnes pour la santé en général. Mais elles ont aussi des conséquences moins connues. Deux exemples parmi d’autres.

  • Les phosphates perturbent l’assimilation et la fixation du calcium sur les os, et du phosphate, on en trouve en quantité dans les sodas. Donc on évite les sodas qui contiennent en plus de grosses doses de sucre !
  • Le sel de table a le même effet et va entraîner le calcium que vous avez soigneusement pris le temps d’avaler directement… vers votre vessie ! 

Prenez bien soin de vous !

prévention