Drop of water 3671613 1920

Brumisation : L'effet Spa qui préserve l’eau

Article

L'eau est un produit de première nécessité qu'il est important de préserver par tous les moyens. 

On connaît tous le plaisir et le confort qu’offrent les brumisateurs d’eau qui rafraîchissent les terrasses où l’on prend un petit café ou autre chose d’ailleurs. Ces millions de fines goulettes d’eau qui se retrouvent en suspension dans l’air, font baisser la température ambiante tout en augmentant l’hygrométrie, c’est à dire la quantité d’eau dans l’air. La quantité d’eau diffusée est très faible et pourtant l’effet est maximal. 

Eau : un produit de première nécessité

Beaucoup de régions dans le monde n’ont pas ou peu accès à l’eau courante ou encore à une eau de bonne qualité. L’eau est donc un produit de première nécessité qu’il nous faut préserver. 

Les changements climatiques engagés et le réchauffement qui fait déjà ressentir ses effets un peu partout, nous incitent à nous préoccuper de l’usage et de la quantité d’eau que nous utilisons sur la planète. On le voit avec les baisses du niveau des nappes phréatiques. Ces grands réservoirs d’eau souterrains dans lesquels nous puisons pour notre usage quotidien.

Ce problème doit être pris sérieusement en compte par les Spas et les thalassothérapies. Les Instituts de beauté sont généralement moins consommateurs d’eau. Mais tous voient passer beaucoup de monde et peuvent donc donner le bon exemple. En effet la raréfaction de l’eau concerne chacun d’entre nous.

Ne pas gâcher le plaisir pour autant

Les clients prennent souvent de longues douches que ce soit dans les cabines ou les vestiaires. Souvent la taille des installations, la beauté des lieux et tous les accessoires parfois associés (lumières colorées, musique, etc.) incitent les personnes à prolonger la durée de la douche. Et puis, il faut dire qu’après un bon massage une douche chaude c’est génial !

Une astuce 

En plus, en fonction de la qualité et de la qualité des produits utilisés pour le massage, certains clients apprécient aussi d’en éliminer une partie en passant un long moment sous une pluie d’eau bien chaude.

Quand vous choisissez une nouvelle gamme de produits, faites le test. Si vous devez passer dix minutes sous la douche pour enlever ce qui n’a pas été absorbé par la peau… Posez-vous les bonnes questions !

Ne pas plomber son compte d’exploitation

Le coût de ces énormes quantité d’eau ainsi utilisées n’est pas qu’écologique et environnemental. Il est aussi financier. La facture est parfois impressionnante. Economiser l’eau est dont aussi une affaire de rentabilité pour l’établissement. 

Dans cette démarche faites aussi attention aux coûts cachés liés à la consommation d’eau pour le lavage du linge. Là encore ce n’est pas négligeable.

Des solutions existent

Pour économiser l’eau, tout en offrant toujours à votre clientèle une qualité de service irréprochable des solutions existent. L’une d’elle est l’utilisation de la brumisation.

Avec une douche à brumisateur, le jet d’eau est remplacé par la pulvérisation de gouttelettes exactement comme sur votre terrasse de café préférée en plein été. On pourrait presque changer de vocabulaire. On n’est plus « sous » la douche mais « dans » la douche. Car ces très fines gouttelettes nous entourent et nous enveloppent complètement. Et selon la température de l’eau la sensation sera soit rafraîchissante, soit très relaxante.

Un investissement variable en fonction de vos installations

Vous pouvez trouver chez les professionnels des accessoires qui se placent sur votre installation déjà en place. Le coût est alors raisonnable et sera vite compensé par les économies réalisées.

Vous pouvez aussi intégrer ces brumisateurs lors de travaux de plus grandes ampleurs ou au moment de la création de vos zones humides. Les architectes prennent de plus en plus en considération dans leurs propositions ces dimensions écologiques et d’économie d’eau. D’autres intègrent à leur réflexion l’expérience client. Et la brumisation est une expérience très intéressante de ce point de vue.

Dans tous les cas, veillez à conserver des installations parfaitement saines.

L’hygiène de l’eau et des zones humides est un sujet très sensible dans nos métiers du Bien-être.