Baby 2616673 1920

Infertilité et pollution : Précautions dans les Spas et Instituts

Article

Les effets néfastes de la pollution sont à la une des journaux, tous les jours, d'une façon ou d'une autre. Cette pollution peut aussi avoir des conséquences plus méconnues comme sur la fertilité des femmes. Conseils aux professionnel(le)s.

Elle tue plus que les accidents de la route. Beaucoup plus. 

Mais, pour ceux qui n’en meurt pas, il semblerait qu’elle provoque des troubles plus pernicieux. Une étude Suisse de l’Office Fédéral de l’environnement menée en Italie auprès de 1300 personnes entre 2007 et 2017 avait été relayée par le Nouvelliste et le Guardian. Elle monterait que la pollution atmosphérique serait à l’origine d’une infertilité précoce chez les femmes. Il y a peu de chance que cela se soit arrangé.

Un taux d’hormone anormalement bas

L’activité et les réserves des ovaires des femmes qui ont participé à cette étude aurait baissée durant la période concernée. Un taux d’hormone AMH mesuré dans le sang, est normalement de 4,5 nanogrammes/millilitre à l'âge de 20 ans. Ce taux permet à une femme d’atteindre sa ménopause vers 50 ans. Si ce taux baisse la ménopause sera beaucoup plus précoce. Et c’est ce qui se passe chez des femmes exposées à une pollution importante, en particulier aux particules fines, comme le montre cette étude. L’infertilité pourrait commencer très tôt.

L’élude ne pousse pas son sujet en prenant en compte des critères individuels comme la génétique, l’hygiène de vie des personnes testées, ou leur exposition à d’autres polluants comme le tabac, par exemple. Mais le panel est important et cela crédibilise l’étude.

Alors que faire, à part aller vivre sur une île, loin de toutes les pollutions en faisant du yoga et en mangeant cinq fruits et légumes par jour ? 

Préconisations

La ville est polluée, alors évitez d’en rajouter dans votre lieu de travail, Spa ou Institut.

  • Aérer : plus les locaux seront aérés et moins les polluants s’accumulent;
  • Utiliser des produits ménagers simples et sans parfum de synthèse. Il faut que ce soit propre, mais évitez de respirer toute la journée, des molécules volatiles toxiques qui passent dans votre sang;
  • Faire attention aux compostions des parfums d’ambiance que vous utilisez pour l’empreinte olfactive de votre établissement;
  • Mettre des plantes partout. On en parle souvent dans ce blog car c’est efficace pour capter les polluants dans l’air ambiant;
  • Faire aussi attention aux produits que vous utilisez pour les soins. Lisez bien les étiquettes et si vous avez un doute, n’hésitez pas à contacter votre marque partenaire pour avoir des précisions sur la composition. Là aussi attention aux parfums !

Alors, prenez bien soin de vous !