Virus 4898571 1920

Virus : Pas de panique mais ne pas négliger la protection des professionnel(le)s du Bien-être

Dossier Coronavirus

Si les personnels médicaux sont en première ligne face à cette épidémie, les professionnel(le)s du Spa, de la Beauté et du Bien-être ne le sont pas moins. Peu de monde en parle, pourtant les risques existent bel et bien pour vous aussi. Ils sont même parfois plus importants car les précautions à prendre sont souvent moins faciles à mettre en place que dans un cadre médical.

Le coronavirus 2019-nCoV dont toute la planète parle fait partie de la famille des coronaviridae, virus qui ont pour particularité d’être entourés d’une sorte de capsule faite de protéines en forme de « couronne ». D’où son nom.

Les germes de cette famille sont pathogènes. Ils peuvent donc entraîner des maladies respiratoires qui vont du simple rhume à la pneumonie, mais certains peuvent aussi provoquer des affections digestives. Dans le cas de celui qui se répand actuellement, il semble que les problèmes qu’il déclenche soient essentiellement respiratoires avec des symptômes de type grippal pour les cas simples, voire des affections respiratoires majeures pour les cas les plus sévères. 

Comme vous le savez, ce virus est apparu en Chine fin 2019 et il se répand un peu comme une traînée de poudre car il est très contagieux. C'est même une de ses caractéristiques. Il se propage très vite alors même que le risque de mortalité pour les personnes porteuses est relativement faible. Cette contagion tient peut-être aussi au fait qu'il reste actif même après plusieurs heures sur une surface inerte (meuble, coque de téléphone ou poignée de porte par exemple).

L’épidémie touche l’Europe de l’Ouest depuis quelques jours et le nombre de cas augmente chaque jour. Pour mémoire on parle de « pandémie » quand tous les continents sont touchés : nous n’en sommes pas loin d’ailleurs.

Mais il faut relativiser la dangerosité de cette affaire tout en relevant tout de même que les personnes les plus fragiles sont potentiellement en danger. Quand on parle de personnes fragiles, on pense naturellement aux personnes les plus âgées, aux personnes déjà atteintes d’une autre maladie et aux enfants.

Les symptômes apparaissent après une période d’incubation d’une durée de de 3 à 10 jours, selon les sources les plus concordantes, avec un état grippal, de la fièvre et une gène respiratoire.

Compte tenu de la facilité de transmission de ce virus, l’isolement de la personne atteinte est donc une évidence et une urgence absolue.

Si les personnels médicaux sont en première ligne face à cette épidémie, les professionnel(le)s du Spa, de la Beauté et du Bien-être ne le sont pas moins. Peu de monde en parle, pourtant les risques existent bel et bien pour vous aussi. Ils sont même parfois plus importants car les précautions à prendre sont parfois moins faciles à mettre en place que dans un cadre médical.

Mais faire un massage ou une épilation à une personne infectée vous expose tout autant que de lui faire une prise sang ou une radio.

Alors que faire ?

Premièrement ne pas paniquer et ne pas vous barricader.

Il faut cependant que vous soyez d’une vigilance de chaque instant et ne pas avoir peur d’adopter des gestes simples et efficaces, même s’ils sont peu habituels dans votre secteur d’activité. 

La contagion potentielle se fait soit par contact avec une surface qui a été infectée, soit par voie aérienne. Il faut donc se prémunir des deux.

Se laver les mains entre chaque acte est fondamental.

Serrer les mains de vos client(e)s, prendre une carte bancaire ou le TEP après que le code a été tapé par une personne vous expose immanquablement à la contagion. Vous devez veiller à ne rien toucher d’autre (surtout pas votre visage) avant de vous être lavé les mains. Même si vous êtes pressé(e) : lavez-vous les mains en premier et à l’eau chaude.

Au passage, rappelez-vous qu’il faut insister sur les zones situées entre chaque doigt et au niveau des ongles. Le lavage doit aussi remonter sur les poignets et les avant-bras. 

Pour vous sécher les mains, utilisez une serviette en papier et mettez là dans une corbeille sans la toucher. Passez-vous sur les mains une solution hydro-alcoolique pour terminer.

Il va de soit qu’il faudra vous relaver les mains avant et après chaque soin dans la cabine.

Les poignées de porte

On le sait pour le volant des voitures qui sont de vraies pouponnières à bactéries, microbes et virus en tout genre., mais les poignées de portes de votre établissement ne le sont pas vraiment moins…

Souvent, quand le ménage est fait, elles sont soit « oubliées » ou, pire, le linge qui les frotte va aller nettoyer d’autres surfaces de la cabine. Et les petites bêtes se répandent joyeusement dans toutes les pièces ! Donc les poignées de portes, intérieures comme extérieures, doivent être désinfectées plusieurs fois par jour comme doivent l'être les postes téléphoniques et les claviers d’ordinateurs par exemple. Pensez aussi aux tablettes qui vous servent à présenter votre carte de soins.

Vous devez prendre aussi les mêmes précautions avec les billets de banque, pièces de monnaie, etc. Je pense aussi aux professionnel(le)s qui interviennent en entreprise et doivent se méfier des boutons d’ascenseurs par exemple ! 

Transmission par voie aérienne

Dans votre Spa, votre Institut, ou quelque soit votre mode de travail, il faut également vous prémunir de la contagion par voie aérienne. Les principes sont connus mais pourtant peu utilisés.

Aérer les pièces de travail au maximum et plusieurs fois par jour est un principe de base.

Utilisez des huiles essentielles bactéricides en vaporisation avant et après chaque soin. Utilisez comme il se doit des produits bio et non pas des produits contenant des produits de synthèse. Vous pouvez le faire même chez votre client si c’est vous qui vous déplacez.

Porter un masque chirurgical simple

Porter un masque simple durant les soins est une évidence face à ce type d'épidémie.

Utilisez un masque chirurgical simple que vous changez à chaque soin en prenant l’habitude de le retirer en le tenant par les élastiques. En effet il ne faut pas toucher la surface extérieure qui aurait pu être souillée.

Vous n’aurez pas l’air ridicule mais professionnel. En faisant ce simple geste, vous vous protégez autant que vous protégez vos client(e)s. Et il suffit de leur expliquer pourquoi vous le faites et que vous le faites aussi pour eux. Ils vous en seront reconnaissant(e)s.

Pour faire un massage ou un soin du visage vous allez passer de longues minutes vos voies aériennes (nez et bouche) à quelques centimètres de celles d’une autre personne. Si cette personne est porteuse saine, c’est-à-dire qu’elle est infectée mais ne le sait pas, vous risquez d’être infecté(e) vous-même. Et donc vous risquez de transmettre sans le savoir le virus à vos collègues et aux autres client(e)s.

Nous n’en sommes pas encore à accueillir les client(e)s à la mode « asiatique », mais pour les soins cette précaution semble essentielle.

En conclusion

Mêmes si les touristes se font plus rares, dans les palaces et les hôtels, vous pouvez être amené(e)s à croiser des personnes qui auraient pu séjourner dans des zones à risque. Renseignez-vous au préalable et prenez toutes les précautions avec le plus grand sérieux.

Et si vous ne vous sentez pas bien, que la fièvre monte et/ou que vous avez du mal à respirer, n’hésitez pas à vous isoler et à appeler les services d’urgences. Rappelez-vous aussi que vous ne devez pas vous rendre par vous-même dans un service hospitalier au risque de diffuser le virus.

Même si vous n’avez qu’une "simple" grippe, ce n’est pas la peine de la partager avec tout le monde. Car la grippe tue beaucoup plus, pour le moment, que ce Coronavirus.